A force de lire, écouter, aller à des colloques, des conférences, apprendre et fouiner partout, j’en ai découvert des choses intéressantes. Et beaucoup dans le domaine de l’alimentation… Intolérances alimentaire, mieux-être, végéta*isme, tout y est passé, pour comprendre un peu ce que tout ça veux dire et si ça a bien un sens… Et il semble que tout cela soit très cohérent !!

Alors pour être sur d’être bien à l’aise avec tout ça et pouvoir vous le partager sans modération (et sans raconter de salades !),
Cette page sera dédiée à partager ces merveilles de savoirs ancestraux.

Alors, dans une quête d’équilibre holistique, l’étude de la Naturopathie m’est apparue comme une évidence pour accompagner les soins énergétiques.
De l’importance de prendre en compte la matière, d’être à l’écoute de l’hygiène de vie, des rythmes, des besoins physiques, de l’alimentation pour accompagner l’autoguérison…
J’entreprends donc une formation de Naturopathe à l’Institut Hildegardien à Rennes, selon l’enseignement de Hiledegarde de Bingen.

La médecine humaine est l’art, non seulement de guérir les hommes et leurs maladies mais aussi de les prévenir.
Pour atteindre ce but, le médecin, dévoué et sensible, a le devoir d’utiliser, pour composer sa prescription, tant de remèdes allopathiques issus de la synthèse chimique que des remèdes alternatifs variés qui sont à sa disposition : la phytothérapie, l’aromathérapie, l’homéopathie, l’oligothérapie, la diététique, la nutrition, les bienfaits de l’eau, du miel, de l’argile, des élixirs floraux. En complément, il conseillera aussi la réflexion, la méditation, le yoga, le shiatsu, la réflexologie plantaire, l’acupuncture, les massages énergétiques.
L’Homme en souffrance a le droit d’être suivi et conseillé par un thérapeute ouvert et honnête qui met tous les moyens en oeuvre pour restaurer ce fragile équilibre qu’est sa santé. L’harmonie et donc le bien-être des individus passent par la perception d’une seule entité vivante où le physique, le mental et le spirituel ne font qu’un. Tout médecin qui ne prendrait en considération qu’un seul aspect de cette entité ne peut prétendre guérir une pathologie à long terme.

Les différents corps

Le corps éthérique, aussi nommé corps énergétique ou corps vital, est le plus dense des corps subtils. Il nourrir le corps physique tout au long de l’existence, en absorbant l’énergie vitale par les différents méridiens, canaux et chakras. C’est celui que l’on ressent d’abord quand on étudie le clair ressenti. Ce corps là est intiment lié au corps physique et ne peut être séparé de lui. La limite de son rayonnement se situe en moyenne entre 1,5m et 3m du corps physique.

Le corps mental possède une énergie beaucoup plus subtile. Il est le siège de nos pensées, de nos idées et du raisonnement. Il fournit à l’intelligence les idées concrètes. Il peut se faite polluer par des pensées négatives, des conditionnements ou des idées reçues.
Le corps mental est créé par le cerveau, c’est le champ énergétique de pensée, dont la partie physique peut être perçue par l’électroencéphalogramme. Ce corps peut rayonner jusqu’à une trentaine de mètres.

Le corps astral, aussi nommé corps du désir ou corps émotionnel, est le reflet coloré de nos émotions. Les clairvoyants peuvent en voir les couleurs qui révèlent en partie notre état de santé. Il est le siège des sensations et des émotions et c’est là que sont stockés nos peurs et nos angoisse, d’où l’importance de le purifier régulièrement.
Le corps émotionnel peut être influencé par nos pensées (corps mental) et agit à son tour sur notre corps éthérique, en créant des blocages énergétiques.
Ce corps rayonne sur une distance variable selon les individus, pouvant aller de 3à15m du corps physique.

Le corps causal est le réceptacle des archétypes et des plus hautes vérités. Il est la source de la pensée abstraite. C’est là que sont enregistrées les causes responsables de notre existence et de notre mission de vie. C’est en effet le lieu où réside notre karma ainsi que nos croyances, nos vœux & nos serments.
C’est là que se trouvent les causes, bonnes ou mauvaises, qui détermineront la manière dont se restructureront les incarnations suivantes. La prise de conscience de ce corps, parfois appelé « mental supérieur », permet de comprendre les événements de notre vie et aussi de les transformer. C’est le corps de la sagesse, de l’omniscience, au niveau duquel la méditation agit directement.

Le corps atmique est notre partir divine, le corps de la toute puissance de Dieu, la conscience de Dieu lui-même, la conscience de l’Unité.
C’est dans le corps atmique que se situe notre ADN.

 

Le corps bouddhique représente le niveau de conscience supra mental qui régit les connexions et les relations entre toutes choses. C’est le corps de l’amour inconditionnel, de l’éveil et de l’illumination spirituelle. Il permet à l’esprit de descendre dans la matière.

Les soins énergétiques sont centrés sur des méthodes permettant de libérer la circulation de l’énergie vitale.

Introduction à la méthode de soins Reiki :

Durant un soin Reiki, l’Énergie Universelle de vie, ou Qi ou Prana, est canalisée par le praticien et passe par ses mains jusqu’au receveur pour apporter ses bienfaits.
Par imposition des mains sur différentes parties du corps, le Reiki va détendre en profondeur et combler, en cas de besoin, les déficits en énergie. Il ne s’agit pas d’un massage. Le receveur est habillé. Le contact n’est pas obligatoire, bien qu’il arrive que le besoin se fasse sentir de poser légèrement les mains sur le patient.
Le praticien est un simple canal pour l’énergie, il ne pratique aucune manipulation physique, et laisse simplement couler l’énergie qui tel un torrent de Lumière, purifie et harmonise la personne à tous les niveaux de son être. L’énergie se dirige d’elle-même vers les zones qui en ont besoin.

Lors d’une séance, la personne qui reçoit s’allonge confortablement sur une table de massage. Le praticien place alors ses mains sur différentes parties du corps correspondants à des centres énergétiques précis, la durée moyenne de chaque imposition variant en fait suivant son propre ressenti.
Son intuition lui permettra d’identifier des positions propices à chaque cas, une séance d’harmonisation dure en général une heure mais peut être éventuellement prolongée, selon les besoins énergétiques et la demande du receveur.

Le Reiki peut être ressenti comme une profonde relaxation (avec des sensations de chaleur, parfois très intense, de vibrations, de picotements, une perception de paix et de sérénité…), mais bien souvent l’énergie nous emmène dans un véritable voyage intérieur. Les manifestations et réactions peuvent être très diversifiées suivant la personnalité de chacun, car le corps en se libérant des zones de tension, laisse remonter à la surface la plupart des émotions enfouies non exprimées.

Le travail du Reiki ne s’adresse pas directement aux symptômes physiques mais il libère les causes originelles de nos blocages, les émotions peuvent parfois se manifester. Il permet d’initier la détente, l’harmonie et de rétablir le bien-être dans le corps, le mental et l’esprit.

Introduction à la méthode de soin bioénergétique & chamanique :

Il s’agit de rééquilibrer les 6 corps afin de leur faire retrouver un taux de pureté supérieur.
Pour cela, le protocole consiste à mesurer une quinzaine de paramètres bioénergétiques permettant d’établir un bilan et de déterminer les causes invisibles qui parasitent la bonne circulation de l’énergie vitale.
Ces causes peuvent avoir une origine énergétique, émotionnelle, mentale ou provenir de situations vécues dans des vies passées (plans spirituels), dans notre enfance, voir même pendant la gestation.

Ensuite, il s’agit de faire appel à des présences spécialisées pour agir sur les causes de ces déséquilibres.
La communication qu’il est possible d’établir avec les anges gardiens ou les différents guides du patient est précieuse et permet de fournir un grand nombre de renseignements sur les origines et causes des problématiques visibles et invisibles qui affectent le patient.

Une fois le soin réalisé, je vérifie si les plans sont bien positionnés, si les chakras ont retrouvé leur plein potentiel et si, d’une manière générale, les zones négatives détectées sont redevenues normales.
Lorsque tous les paramètres sont équilibrés et que l’énergie a retrouvé une libre circulation, les processus d’auto-guérison redeviennent actifs et une grande partie des maux disparaît.

Introduction à la méthode Ho’Oponopono

Ho’Oponopono signifie « revenir à ce qui est juste ».

Cette méthode a été mise au point par Morenah Simeona, une guérisseuse hawaïenne.
Autrefois, un rituel était utilisé pour résoudre les problèmes, les conflits, même les maladies. Comme dans de nombreuses civilisations, on se réunissait dans la maison commune, le chamane dirigeait les discussions qui se terminaient par un pardon réciproque et général. Chacun demandait pardon aux autres pour les pensées et croyances erronées qu’il avait entretenues et divulguées.
Morenah Simeona a découvert que si l’on garde le même état d’esprit de repentir et de réconciliation avec soi-même, la méthode permet de se relier avec sa « divinité intérieure » et de nettoyer ses mémoires.
Lors d’un équilibrage énergétique, afin que le soin soit complet, il est souvent nécessaire d’effectuer une action personnelle sur le plan émotionnel et mental.
Il s’agit alors de recourir à cette méthode lorsqu’un mauvais comportement personnel entraîne des perturbations énergétiques provoquées par des sentiments de culpabilité ou de colère envers soi-même. Ces sentiments et pensées affectent la circulation de l’énergie vitale et peuvent parfois être difficiles à éliminer sans une participation volontaire de la personne affectée.
L’harmonie ne peut être retrouvée sans une purification de ces plans obtenue par une reconnaissance de ses pensées et une demande de pardon.

Les présupposés de cette thérapie sont :
– mes pensées sont créatrices et je crée ma vie ;
– mon quotidien est le résultat de mes pensées antérieures ;
– je suis totalement responsable de ce qui m’arrive et aussi de ce qui arrive en général dans le monde puisque c’est moi qui crée le monde dans lequel je vis ;
– les lois de l’attraction et de la responsabilité s’appliquent sans exception aucune !

« Désolé, pardon, merci, je t’aime » est la phrase clé à prononcer avec humilité et compassion jusqu’à libération des sentiments éprouvés.
En demandant pardon, vous vous pardonnez à vous-même et retrouvez votre amour propre.
– Désolé : de ressentir cette colère, cette pensée, cette émotion…
– Pardon : de t’en avoir voulu, de ne pas avoir compris ton intention, de me faire du mal, de faire du mal aux autres…
– Merci : à ma conscience de ressortir ces mémoires que je n’avais pas encore purifiées, de me faire prendre conscience de ça, de m’aider à évoluer…
– Je t’aime : j’aime ma partie divine qui est largement au-dessus de toutes ces mesquineries, je lui demande de purifier mes pensées, j’aime l’autre autant que moi-même, puisque l’autre c’est moi…

« La Paix commence avec moi. »

 » Nous sommes ici seulement pour apporter la Paix dans notre propre vie et alors tout, absolument tout, autour de nous, retrouvera sa place, son rythme et la Paix. »